Le Président, Patrice Darras, honoré par son pays. - 21/07/2007

pat+mme parisot.jpg

Samedi 14, jour de fête nationale, un citoyen a reçu au nom du Président de la République et du Directeur de Ferrari deux décorations.

Patrice a été honoré de la médaille d'honneur de la Jeunesse et des Sports, la plus haute distinction pouvant être attribuée par le ministre des Sports. Ce jeune tétraplégique, Président de l'association Sogno di Cavallino, est bien connu sur Arras car il organise chaque année des baptêmes de Ferrari pour des jeunes handicapés.
Le ministre des Sports avait demandé personnellement à Jean-Christophe Parisot, délégué ministériel au Handicap, de procéder officiellement à cette remise de décoration.
L'intéressé a reçu, en cette même occasion, un piston d'honneur de Formule 1 Ferrari, décerné par la fameuse Scuderia West Europe.
Cette cérémonie s'est tenue en présence de nombreux amis et membres de l'association, à son domicile, rue de Neuville à Ficheux. Et pour Patrice... C'était une surprise !

Source : Voix du Nord du 19 juillet 2007


le 14 juillet 2007
Discours de Monsieur Jean-Christophe PARISOT,
Ministre Délégué à l’Education Nationale
pour la remise de la médaille d’honneur de la Jeunesse et des Sports
à Monsieur Patrice Darras


Monsieur le Président de Sogno di Cavallino, Cher Patrice,


Le premier honneur de la journée, c’est toi qui nous le fait en nous accordant ton amitié et ton affection. C’est un grand moment pour ton association, pour tes proches, pour ta famille que de te voir aujourd’hui récompensé par ton pays. En effet, aujourd’hui on peut lire dans le journal officiel de la république le nom de Patrice Darras. Ce nom est un avertissement, un coup de départ toujours en action, celui d’un homme vivant, roulant à 200 kms à l’heure.
Voici une lettre que j’ai reçu de Mme Bachelot…
Pardonne-nous de te faire rougir, mais c’est d’actualité. Nous qui te voyons vivre, nous savons que tu es un grand homme, un des grands de ce siècle car tu n’as pas besoin d’argent, de pouvoir, de santé, d’agenda débordé pour être toi-même. Tu es pour nous tous un homme de talent, un homme de cœur, un homme de savoir-vivre, un homme de savoir-être.
Tu ne conduis pas de Ferrari, mais tu donnes le volant du rêve à des jeunes en fauteuil roulant.
Tu es dans ton lit, mais tu connais par cœur les contours des différentes pistes de course.
Tu mets le doigt à ta souris d’ordinateur, et tu communiques avec ton cœur.
Tu es rivé à ton Eole, et personne n’échappe à la bienveillance que tu portes à chacun.
Alors aujourd’hui, être reconnu comme sportif automobile, c’est un cri de victoire, un véritable triomphe à l’arrivée, c’est toi Patrice qui mène la course, une autre course plus discrète, et on voulait te dire maladroitement qu’on est tous dans les tribunes pour t’encourager, pour te dire que tu comptes pour nous, que tu es notre pilote préféré dans la course de la vie.
Merci à toi, merci pour ton combat de chaque jour qui nous donne envie de vivre, nous aussi.
En remettant cette médaille, nous voulons te dire ce que l’on arrive pas à dire.
Je voudrais pour conclure reprendre une phrase d’Enzo Ferrari qui disait : « en formule 1, la chance et la malchance n’existe pas ». Je voudrais la transposer, si tu me permets, à une phrase que tu m’as dit un jour : « j’ai de la chance d’être comme je suis car je vis l’essentiel ».

Commentaires (1) - Envoyer cet article à un ami


< Archives 'Association' >



Dernières actualités :

 

Patrice DARRAS, fondateur et président de l'association Sogno di Cavallino

Vous souhaitez offrir un peu de votre générosité ? Consulter nos disponibilités actuelles pour un essai ?